Restaurer l’église de Saint-Agnant-près-Crocq

Saint-Agnant-près-Crocq est une commune des confins auvergnats du diocèse de Limoges, dans un paysage déjà montagneux. Elle fait référence à saint Agnant, évêque d’Orléans. Elle est connue pour sa chapelle Saint-Michel, lieu d’un pèlerinage très ancien, chapelle qui a été restaurée il y a quelques années déjà.

À cette époque, une souscription publique avait été lancée avec succès, puisqu’une somme excédentaire de 6000 euros était restée en compte à la Fondation du Patrimoine. Encouragé par ce début de financement déjà acquis, le conseil municipal vient donc de décider des travaux, dans l’église du bourg cette fois, accompagné par le Conseil départemental de la Creuse et la Fondation par le biais d’une nouvelle convention de souscription publique. Il s’agit de rendre leur beauté d’origine à des œuvres d’art, notamment le retable du XVIIIe siècle qui présente une grande Crucifixion avec la Vierge et saint Jean. Ce tableau a bien souffert : déchirures de la toile, obscurcissement du vernis, travail des xylophages… Dans cette église, se trouve aussi un tableau, un saint Jérôme ; cette peinture est d’excellente facture aux dires de tous ceux qui l’ont vue et pourrait réserver la surprise de l’attribution à un grand peintre. D’ores et déjà, ce sont les trésors de cette église Saint-Agnant. Les murs intérieurs avaient été restaurés au ciment il y a une cinquantaine d’année ; ce matériau occasionne à terme des désordres liés à l’humidité, sans compter son aspect inesthétique ; le projet prévoit la réfection des joints à la chaux. Il est possible de faire des dons, défiscalisables, pour soutenir ce projet,                       en ligne sur : www.fondation-patrimoine.org ou en se procurant un bulletin de don à la mairie.

Philippe Cholley, délégué départemental

06 09 33 68 95

%d blogueurs aiment cette page :