Éco-école • Lutter contre le gaspillage alimentaire

Dans le cadre de la seconde année du projet « éco-école », les élèves de l’école maternelle et primaire de l’Institution Beaupeyrat à Limoges se sont engagés à lutter contre le gaspillage alimentaire.

Comment prévenir le gaspillage alimentaire ?

Ils s’appellent, Gabriel, Paul-Arthur, Charlotte, Emilie, Camille, Victor et bien d’autres et ils ont décidé que désormais, ils feraient très attention à ce qu’ils allaient consommer afin d’éviter les déchets alimentaires et les déchets d’emballages de ces aliments. Dans le cadre du projet « éco-école » que nous menons pour la deuxième année ; une bataille contre le gaspillage alimentaire à l’école Beaupeyrat est déclarée. Les élèves ont vite fait part de leur volonté de mieux consommer. Ils ont réélu en début d’année des délégués éco-école qui les représentent lors des réunions pour le projet. Ces porte-parole, font remarquer aux adultes qu’ils veulent manger «  équilibré  », qu’ils veulent pouvoir refuser ou reprendre certains aliments afin de réduire les déchets dans leurs assiettes.

Comment agir ?

Des affiches sont créées pour des temps de goûters « zéro déchet ». Celles-ci préconisent des goûters écoresponsables. Des goûters fabriqués à la maison et non tout emballés. Certains proposent même des recettes. Revenir au pain et au chocolat, au gâteau fait maison, aux fruits secs, aux fruits frais de saison. Pour la cantine, des affiches ont aussi été mises pour rappeler que l’on peut manger sainement et surtout éviter le gaspillage. Un gâchi-mètre a été instauré pour le pain. Toutes les fins de mois, le gâchi-mètre est placé afin de mesurer la quantité de pain non consommé. La mesure a été intéressante et agréablement surprenante car nous nous sommes aperçus que très peu de pain était jeté mais, le peu récolté est toujours de trop. Certains élèves se mobilisent pour inciter leurs camarades à finir leurs assiettes et à ne pas prendre de pain si c’est pour le jeter. Nos élèves font preuve d’une grande maturité et d’une prise de conscience face à ces problèmes de gaspillage. Ils montrent leur volonté de changer les choses et de se mobiliser pour les faire avancer.

Mangeons mieux, mangeons pour que demain reste serein

La fin de l’année sera l’occasion d’organiser un marché de producteurs locaux afin de présenter un circuit court et des produits frais voire transformés.

L’équipe éco-école de Beaupeyrat

%d blogueurs aiment cette page :
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR