Damien Deleersnijder • Construire un projet pour l’abbaye de Solignac

Le 11 février dernier, Mgr Bozo annonçait le souhait des Chanoines de Lagrasse de ne pas venir à Solignac. Il évoquait aussi la recherche d’un chargé de mission pour construire un projet dans les murs de l’ancienne abbaye. Depuis le 1er juin, Damien Deleersnijder a été nommé pour mener à bien cette mission.

Quel a été votre parcours avant votre arrivée en Limousin ?

Originaire de Seine-et-Marne où j’ai grandi, j’ai suivi des études à Paris en sciences économiques dans un premier temps, puis en gestion et management du personnel ensuite. Mon parcours professionnel est marqué principalement par deux expériences importantes qui chacune m’ont permis d’associer vie professionnelle et engagement spirituel. L’une dans le tourisme social et fa-milial. Pendant douze années, j’ai dirigé dans la Presqu’île de Quiberon un camping et un village de vacances d’inspiration chrétienne, le Relais Saint-Joseph-de-l’Océan. Une belle mission aux rencontres riches et variées.

Puis, pendant presque dix ans, j’ai assuré la direction du sanctuaire Notre-Dame de Montligeon dans l’Orne qui accueille des pèlerins toute l’année grâce à une hôtellerie de trois cents lits. Ce sanctuaire, centre mondial de la prière pour les défunts, connaît un beau développement depuis quelques années. J’ai eu la joie également de voir naître une belle aventure dans ce sanctuaire avec le lancement des Ateliers Buguet dans une friche industrielle de 10 000 m² appartenant au sanctuaire. L’objet de ces Ateliers est de permettre la création d’un village d’artisans prêts à tenter l’expérimentation de la doctrine sociale de l’Église en actes. Ce qui n’est pas sans rappeler un peu l’une des intuitions que porte le Village de François dont je vais avoir la joie d’étudier la faisabilité d’implan-tation au sein de l’abbaye de Solignac.

Retrouvez l’intégralité de cet article en page 4 du Sillon n° 828 de juin 2020

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR