Mgr Emmanuel Lafont –  Un évêque au cœur de l’Amazonie

Du 7 au 27 octobre, 185 Pères synodaux sont réunis au Vatican pour panser les plaies de l’Amazonie et soutenir les chrétiens de cette immense région. Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne depuis 2004, fait partie de ces Pères synodaux. Avant la conférence qu’il donnera le mercredi 13 novembre, à 20 h 30, à la Maison diocésaine de Limoges, portrait de celui pour qui la mission « est d’être avec les êtres humains pour témoigner de l’amour qui est au fond de notre cœur et qui vient de Dieu ».

Né à Paris en 1945, Emmanuel Lafont fait ses études dans la capitale puis suit l’ensemble de son cursus universitaire entre l’Université pontificale grégorienne de Rome et l’Institut biblique pontifical.

En 1970, il est ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Tours. Très vite, il s’investit auprès des jeunes en tant qu’aumônier de la Jeu-nesse ouvrière chrétienne (JOC). Au début des années 1980, il quitte la France pour l’Afrique du Sud et le diocèse de Johannesburg. Fidei donum, il est nommé curé de Soweto et s’investit pleinement dans la lutte contre l’Apartheid, aux côtés de Nelson Mandela et Desmond Tutu. Il consacre son apostolat à l’amélioration de la vie quotidienne des noirs victimes de l’Apartheid et à rendre aux plus petits la dignité humaine.

De 1997 à 2004, il est pleinement investi au sein des Œuvres pontificales missionnaires en tant que directeur national et membre de la commission épiscopale de la Mission universelle. La Coopération missionnaire est toujours au cœur de sa vie et il est un promoteur infatigable de la mission.

En 2005, le Pape Jean-Paul Il le nomme évêque de Cayenne, le plus grand diocèse de France, en plein cœur de l’Amazonie. Proche de ses diocésains, profondément chaleureux, il est le pasteur d’un diocèse comme nul autre en France, grand comme 1 /5e de l’Hexagone. Une région où la messe est célébrée en quatre langues différentes et où la pauvreté est plus présente qu’ailleurs.
Avec ce Synode, Mgr Emmanuel Lafont voit l’opportunité de mettre en lumière l’Église d’Amazonie.

Conférence de Mgr Emmanuel Lafont le mercredi 13 novembre, à 20 h 30, à la Maison diocésaine de Limoges

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le n° 821 du Sillon, en page 4.

%d blogueurs aiment cette page :