Des nouvelles des paroisses de la Haute-Vienne rurale

Du nord au sud et d’est en ouest il nous est difficile aujourd’hui de parcourir notre belle région qui se réveille avec un printemps précoce. Le téléphone et les réseaux sociaux nous permettent de ne pas tout à fait perdre le contact aussi voici quelques propos recueillis par le vicaire épiscopal qui nous montrent combien la proxi-mité est vécue et l’évangile est annoncé peut-être avec des moyens et des initiatives nouvelles.

Pour l’un, c’est le contact avec tous les maires qui se fait plus proche, pour l’autre des homélies et commentaires spirituels et un chant dans une « Newsletter » afin de nourrir la foi de ses paroissiens. Pour un autre, c’est redécouvrir les commerces de proximité plutôt que les grandes surfaces et créer de nouveaux liens en facilitant pour son entourage les circuits courts de distribution ? Beaucoup assurent les sépultures avec des membres de leurs équipes ou seuls. Le plus difficile pour chacun c’est de célébrer seul. Ceux qui ont la chance d’être en équipe de deux ou trois peuvent prier ensemble, célébrer ensemble et même se détendre ensemble. Tous ont été touchés par des mots de sympathie au soir du jeudi saint. Certains peuvent voir la générosité des paroissiens apportant des victuailles au presbytère et même des cagnottes pour la quête où des intentions ou dons pour faire célébrer des messes. L’ensemble est en assez bonne forme même si tous attendent avec empressement de retrouver leurs paroissiens. Une visio-conférence a permis à quelques-uns de se retrouver avec le père Théobald pour partager ce que Dieu fait pour nous en ce temps difficile, et aussi comment continuer à être un disciple à l’écoute et parfois consolateur. Au sujet des communautés, il nous est difficile de donner des nouvelles car elles ne peuvent se rassembler. Cependant chacun essaye au mieux de vivre sa mission et de garder le contact. Le plus dur est pour les personnes âgées et seules qui n’ont pas accès à internet. Là encore plus que la communauté le bon voisinage est précieux et les chrétiens ne sont pas les derniers à rendre service. Merci à tous : « Tenez bon ! »

Abbé Pierre Morin,
vicaire épiscopal de la Haute-Vienne Rurale.

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR