La vie chrétienne : un dialogue constant de Dieu avec son peuple

En ce dernier dimanche de janvier, 3e du temps ordinaire, nous célébrons pour la première fois le « dimanche de la Parole de Dieu » voulu par le Pape François (Motu Proprio « Aperuit illis » du 30 septembre 2019). Le Saint Père en avait évoqué l’idée durant le jubilé de la Miséricorde, pour « comprendre l’inépuisable richesse qui provient de ce dialogue constant de Dieu avec son peuple ».

Vous savez le risque de ces journées thématiques, qui se sont multipliées dans l’Église et dans la société civile : c’est de réduire l’attention au thème en question à un jour de l’année… Ce serait une vraie catastrophe si les Catholiques ne portaient attention à la Parole de Dieu qu’un dimanche par an. La Parole de Dieu, c’est Jésus, Verbe fait chair. Un christianisme qui ne se nourrirait pas du contact vivifiant, transformant, avec Dieu qui entre en dialogue avec nous, c’est-à-dire avec Jésus-Christ et avec la Bible, qui nous y donne accès, serait une simple idéologie, un folklore…

Le bienfait de ce dimanche de la Parole, c’est de nous rappeler l’impérieuse nécessité de ce « dialogue constant » avec Dieu. Je vous y en encourage de tout cœur. Il se nourrit de la fréquentation des Écritures, de la prière personnelle et communautaire, des sacrements. En dehors de cela, nous n’aurions de chrétiens que le nom, ce qu’à Dieu ne plaise !

Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque de Limoges

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR