Vers des horizons nouveaux

Tout a commencé avec les longs week-ends du mois de mai, bien relayés par les dimanches de juin.

Les communions des enfants et des jeunes, les excursions vers des sites touristiques, les rendez-vous familiaux, et bien d’autres projets ont contribué ces dernières semaines à créer une vie sociale en mouvement. Le tempo est lancé.

Les deux mois de l’été peuvent maintenant poursuivre le ballet incessant de nos mille découvertes et nous ouvrir, je l’espère, à des horizons nouveaux.

Pour des jeunes qui ont la chance de partir en camp, en pèlerinage, en colonie de vacances, ce sera la découverte de grands espaces au détour d’une randonnée, ou d’une amitié.

Pour des familles, quelle que soit la destination, ce sera peut-être le temps de se regarder, de s’écouter, de se détendre et de se redécouvrir,… une chance.

Pour d’autres, le temps d’une retraite dans un haut lieu spirituel, ils accéderont à un horizon tout intérieur.

Dans des hôpitaux, des prisons, des résidences, l’horizon s’éclaircira lors d’une visite, d’un sourire, d’un partage d’amitié.

Beaucoup auront aussi à l’esprit l’horizon de la rentrée. Un déménagement dans une nouvelle vie, une entrée en sixième, un passage vers l’enseignement supérieur, un nouveau poste professionnel, une nouvelle mission en Église, et pour de nombreux prêtres de notre diocèse une nouvelle nomination.

Prenons connaissance du message de Mgr Bozo et de la publication de toutes les nominations page 5. Que d’horizons nouveaux en perspective, à accueillir, à découvrir !

L’histoire de l’humanité, l’histoire sainte, s’est toujours écrite lorsque des hommes et des femmes ont entendu un appel à regarder plus loin, à franchir les terres et les mers, à quitter une part d’eux-mêmes pour s’ouvrir dans la confiance, comme Abraham, à l’inattendu de Dieu. « Comme s’il voyait l’invisible »

J.-M. Mallet-Guy

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR