Le nouveau délégué du Secours Catholique en Limousin

Depuis le printemps 2017, la délégation du Secours Catholique en Limousin (Haute-Vienne, Creuse et Corrèze) a été confiée à Luc Piochon. Nous l’avons rencontré à l’occasion du lancement de la collecte nationale.

Quel est le rôle d’un délégué du Secours Catholique ?

Le délégué est une cheville ouvrière, comme sur un attelage, au carrefour des volontés du national et du terrain qui est riche en initiatives, très fertile en actions. Il faut articuler cette richesse avec les va- leurs du Secours Catholique, impulsées au niveau national. Le Secours Catholique est une association. La gestion locale (par département) est confiée à une association, dirigée par un bureau dont le délégué est membre de droit. Ce dernier doit accompagner les animations du terrain avec l’aide d’une équipe de salariés (9 en Limousin).

Quels sont aujourd’hui les objectifs du Secours catholique en Limousin ?

Ensemble, nous voulons construire un monde plus juste et fraternel.
Quand il y a une aide d’urgence, notre mission reste toujours d’apporter une aide alimentaire ou une aide vestimentaire ou de rechercher un logement…
Aujourd’hui, nous allons plus loin que ces aides. Si on veut aider une personne à retrouver une place au sein de notre société, il faut dans un premier temps restaurer l’image qu’elle a d’elle-même. Nos actions futures doivent être portées par cette volonté du fraternel. Apporter une aide matérielle d’urgence ne suffit plus. Il faut essayer de travailler la proximité avec les personnes aidées, sans provoquer de l’assistanat car celui-ci est contreproductif. La personne aidée s’enferme dans son in- capacité à faire face aux difficultés, jusqu’à provoquer une perte du droit à dire « je », et à se retrouver totalement dévalorisée. Nous souhaitons accompagner la reconstruction d’un « moi » et, en même temps, recréer des liens sociaux.

%d blogueurs aiment cette page :
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR