Forum Solidarité

Quand la solidarité revêt des aspects nouveaux

Ordre de Malte

La pandémie de Covid-19 a impacté lourdement les activités de l’Ordre de Malte, contraignant certains soins, principalement dentaires à s’interrompre, le temps de pouvoir satisfaire aux nouvelles normes sanitaires applicables aux cabinets correspondants, mais amenant de nouvelles opportunités.

Aide à la vaccination

C’est ainsi que, depuis janvier 2021, des soignants bénévoles de l’Ordre de Malte ont prêté leur concours, aux côtés de ceux de leur partenaire, Pompiers de l’Urgence Internationale, et d’autres professionnels, pour constituer le centre de vaccination communal de la Ville de Limoges, d’abord installé dans les locaux du CCAS puis au centre Jean Moulin. Cette initiative s’est poursuivie à partir du mois de juin, date de mise à disposition du vaccin Janssen, permettant, en une seule dose, de vacciner les patients, et donc particulièrement adapté pour les publics fragiles auxquels s’adresse le dispensaire Saint-Martial. De début juin à fin juillet, il a ainsi été possible de vacciner 131 personnes au dispensaire. Cette activité a repris début septembre après un mois de pause estivale bien méritée.

Un dispensaire mobile

Le dispensaire mobile sera désormais bien vite une réalité. Comme filiale du dispensaire de Limoges, le dispensaire mobile est lui aussi le fruit de la collaboration étroite entre l’Ordre de Malte, la Société Saint Vincent de Paul et le MédicoLions. Deux Peugeot Boxer, l’un pour les soins ophtalmologiques et l’autre pour la médecine générale et les soins dermatologiques, ont été commandés et leur aménagement intérieur va commencer sans tarder. L’investissement de 130 000€ est couvert par des fonds publics et privés. Des rencontres avec les élus et responsables concernés de Corrèze, Creuse et Haute-Vienne ont permis de mesurer l’enthousiasme et le soutien suscités par notre initiative. Les véhicules devraient partir sur les routes de la campagne limousine pour le début de l’année 2022. En plus des assistantes sociales, naturellement partenaires du dispensaire depuis l’origine, nous avons fait appel au soutien des maires ruraux, qui, avec leurs secrétaires, sont souvent les mieux placés pour déceler en milieu rural les besoins de soins non satisfaits parmi leurs administrés.

Accompagnement de familles réfugiées yézidies

L’année 2021 a aussi marqué une évolution des activités de l’équipe de bénévoles d’Ordre de Malte France. Depuis le mois d’avril en effet, ceux-ci ont repris l’accompagnement de neuf familles réfugiées yézidies, accueillies en août 2019 par le pôle « réfugiés » d’Habitat et Humanisme dont le mandat venait à expiration. Ces familles n’ont pas pu bénéficier, à cause du Covid là encore, de toute l’attention et de tous les services nécessaires pendant leurs premiers 18 mois parmi nous et il était évident que l’accompagnement devait se poursuivre afin de réussir leur bonne intégration. Des cours de français, du soutien quotidien, administratif notamment, afin de régler les difficultés avec les différents services avec lesquels ces familles sont en relation (CAF, EDF, Organismes bailleurs, etc), une orientation attentive des enfants afin de leur permettre, notamment pour les plus grands (ceux dont l’âge est compris entre 13 et 22 ans) et dans toute la mesure du possible, d’accéder aux formations dont ils ont envie. Et s’occuper aussi bien sûr des formalités diverses (inscriptions, contacts avec les directions d’établissements, demandes de bourses, etc) que leur difficulté pour beaucoup encore à communiquer en français rendent quasi insurmontables. Cette mission d’une incroyable richesse est l’occasion de découvrir parmi ces familles un sens de l’accueil et une hospitalité absolument remarquables.

%d blogueurs aiment cette page :