Saint-Laurent-sur-Gorre • Un retable, source de prière

À Saint-Laurent-sur-Gorre, le retable du maître-autel de l’église propose de contempler Dieu fait Homme dans son fils Jésus-Christ.

Annoncé par les prophètes et par Jean-Baptiste le Précurseur, dont la statue placée à gauche du maître-autel n’a pas été placée là par hasard, les panneaux de gauche et de droite évoquent la Nativité. À gauche, la représentation classique de Marie et Joseph penchés sur le nouveau-né réchauffé par l’âne et le bœuf. Au-dessus d’eux, dans la nuée, les anges, messagers de Dieu, annoncent l’arrivée des bergers. Annoncé par les prophètes, le Messie naît dans le peuple élu. C’est parmi les plus humbles des fils d’Israël, les bergers, qu’il est reconnu et adoré. À droite, l’adoration des mages. Révélé et né au sein du peuple élu, Dieu se révèle aussi au reste du monde, celui des païens. Cette fois-ci, des personnages puissants et savants viennent déposer des offrandes précieuses et embrasser les pieds du nouveau-né.

Si les panneaux précédents rappellent l’universalité de l’annonce de Dieu, le tabernacle, siège de la réserve eucharistique évoque la présence réelle de Dieu dans le monde. La porte du tabernacle présente Jésus, sur un mont, les bras écartés, dans un geste d’accueil, appelant à le rejoindre. Image un peu inhabituelle d’un Christ enveloppé dans un ample vêtement, imberbe, le visage un peu flou, nous hésitons à le reconnaître. De chaque côté du tabernacle, se trouvent Jean (?) et Marie, présents au pied de la Croix.

Retrouvez l’intégralité de cet article en page 11 du Sillon n° 829 de juillet-août 2020

Téléchargez les propositions culturelles et spirituelles du diocèse de Limoges pour cet été :

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR