Le vélo-bureau • « ça me fait du bien »

Un des axes prioritaires du projet éducatif est l’épanouissement du jeune, l’aider à réussir dans sa vie d’élève. Une question se posait alors : comment aider les élèves qui relèvent des troubles de l’attention et d’hyper activité afin qu’ils réussissent dans leur vie d’élève ?

Le travail en équipe pluridisciplinaire nous a conduit vers le vélo-bureau. Chaque classe de cycle 3 a donc été équipée (deux financés par l’école, un par l’APEL académique et un autre par l’APEL de l’école).

Le témoignage de Maxence, élève en CM1, est très explicite : « Le vélo-bureau c’est bien pour me canaliser. J’y vais quand je suis stressé, quand j’ai besoin de me dégourdir les jambes, ça me fait du bien ».
Le temps de présence sur le vélo est régulé par l’enseignante, envi-ron 10 min. « Ce temps suffit, mais je ne dois pas pédaler trop vite car je suis fatigué et je suis excité ».

Des tabourets culbuto aident également les élèves qui ont besoin de bouger pour apprendre. Ajouter à ce mobilier on retrouve également des coussins d’équilibre, des gros ballons de gym, des chambres à air de vélo attachées aux pieds des tables…).

À la vue de la taille du bureau vélo, seuls les élèves de cycle 3 peuvent en bénéficier. Le projet pour l’an prochain est de trouver un outil identique, mais adapté au cycle 2 (pédalier sous les tables, plus de tabourets culbuto…).

Retrouvez l’émission «L’Enseignement catholique, la chronique ! » consacré au vélo-bureau le 14 février à 19 h 30 sur RCF Limousin.

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR