Les obsèques chrétiennes aujourd’hui

Le rapport à la mort dans notre société a considérablement évolué en moins d’un demi-siècle. Même si les obsèques chrétiennes restent majoritaires (65%) au regard des obsèques civiles, elles subissent les transformations des mentalités et des comportements. Célébrées de plus en plus par des laïcs, reconnus dans leur mission, elles montrent un nouveau visage de l’Église. Nous vous proposons mieux comprendre cette évolution et de vous faire partager des témoignages de laïcs engagés dans l’accompagnement des familles en deuil.

Les obsèques chrétiennes sont un temps de prière de l’Église pour le défunt, célébré avec sa famille. Elles témoignent de la foi de l’Église dans la résurrection du Christ.

Croire en la Résurrection

Les chrétiens croient en la Résurrection. C’est pourquoi, les étapes de deuil pour les chrétiens ne sont pas tout à fait les mêmes que pour ceux qui ne croient pas en l’au-delà. Pour des croyants, la célébration des funérailles consiste non seulement à faire mémoire de ce qui a été vécu par le défunt, mais aussi à en faire une action de grâce à Dieu et à se tourner vers l’avenir où le défunt attend ses proches. Ceci permet de mieux comprendre pourquoi le terme dies natalis (jour de naissance) est utilisé pour signifier la date de mort des saints. Pour tout chrétien, son dies natalis, à savoir la date de son baptême, est transformé en « naissance en Dieu », non plus seulement sacramentelle mais réelle.

[…]

Préparer la célébration

La préparation est une étape importante, permettant à la famille de parler du défunt et de s’entretenir avec ceux qui préparent la célébration. Depuis une trentaine d’années, ce temps de préparation est confié aux équipes d’accompagnement des familles en deuil, présentes dans toutes les paroisses. Nous sommes allés à leur rencontre au sein du diocèse de Limoges.

 Retrouvez l’intégralité du Dossier du mois dans le numéro 809 d’octobre 2018, page 9, 10 et 11.

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR