Enseignement Catholique • Stéphane Nouvel, directeur interdiocésain

Après le départ de Marie-Astrid Courtioux-Escolle pour la région parisienne à l’été 2017, Yves Berthon, jeune retraité, avait accepté d’assurer durant un an la fonction de directeur de l’Enseignement catholique de Tulle et de Limoges en attendant la nomination d’un nouveau titulaire. Depuis le 1er septembre, il a été remplacé par Stéphane Nouvel, interviewé conjointement par RCF Limousin et Le Sillon.

Quel a été votre parcours professionnel ?

Durant une quinzaine d’années, j’ai été chef d’établissement à Lille, à Albertville, à Lyon, dans tous types d’établissements (école, collège, lycée avec ou sans internat) soit sous tutelle diocésaine soit sous celle des Apprentis d’Auteuil. C’est avec joie que j’ai reçu ma nomination comme directeur de l’Enseignement catholique interdiocésain de Tulle et de Limoges.

Comment percevez-vous votre fonction ?

Je retiendrai d’abord un mot : le talent, non pour moi-même, mais pour toutes celles et ceux qui m’entourent. Toutes et tous nous avons des talents que nous pouvons mettre au service du bien commun. Nous devons travailler pour aller chercher les talents des élèves et des adultes qui les encadrent. Qu’y a-t-il de plus beau que de faire émerger les talents de chacun ?
Je travaillerai avec cette volonté tout en étant au service des autres. Certes, je suis le capitaine d’une flotte de trente-six-navires, mais ils sont tous indépendants les uns des autres, avec leurs spécificités, leurs libertés pédagogiques. Le but est de les faire avancer ensemble, vers un même cap.
C’est pourquoi, la confiance en celles et ceux qui m’accompagnent est primordiale. Je suis très loin de tout savoir. D’autres maîtrisent des sujets, à moi de leur faire confiance.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro 809 d’octobre 2018, page 7 et sur RCF en podcast.

%d blogueurs aiment cette page :
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR