Société Saint Vincent de Paul. Rompre la solitude.

Conférence de la paroisse Notre-Dame-de-Lorette

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est née dans les années 1830, sous l’impulsion de Frédéric Ozanam. Avec ses amis étudiants à la Sorbonne, ils décident de se mettre au service des plus pauvres et pratiquent la visite à domicile à l’exemple d’une Fille de la Charité, Sœur Rosalie Rendu. Ils s’organisent en équipes qu’ils appellent « conférences ». Ce nom perdure encore aujourd’hui. Ils se placent sous la protection de saint Vincent de Paul.

Notre action se veut simple, discrète et sincère. Au fil des ans nous avons tissé un réseau d’amitié. En prenant appui sur le personnel soignant ou aidant, en institution ou à domicile, sur les assistantes sociales et sur nos liens dans les réseaux associatifs, nous avons connaissance des besoins. Une convention avec la direction de l’Hôpital Intercommunal du Haut-Limousin a été signée afin que les résidents puissent eux aussi être visités.

Nous nous engageons à entretenir avec les personnes visitées une relation d’amitié et d’écoute. Sans jugement, sans conseil, sans parti pris. Comme un ami va voir unami. Chacun visite à son rythme et selon sa disponibilité. Il vaut mieux parfois remettre une visite qu’arriver la tête pleine de ses propres problèmes !

Nous sommes une douzaine de bénévoles. Nous nous réunissons 2 fois par trimestre. Nous commençons par un temps de prière et par la lecture d’un texte choisi pour sa richesse spirituelle. Puis nous traitons les affaires courantes. C’est un lieu de partage et d’écoute mutuelle, à l’exemple de nos visites.

 Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro 807 de juillet-août 2018, page 82.

%d blogueurs aiment cette page :
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR