Prier pour l’unité des chrétiens •

Chaque année, le principal temps fort œcuménique demeure la « Semaine de prière pour l’unité chrétienne » qui, depuis 1908, ras-semble des chrétiens de toutes confessions du 18 au 25 janvier. Dans le diocèse de Limoges, chaque paroisse organisera un temps de prière. Une soirée œcunémique est également organisée le 21 janvier au Temple de Limoges. Afin de mieux se connaître entre chrétiens présents dans le diocèse de Limoges, nous avons demandé aux représentants des principales Églises chrétiennes de nous présenter leur communauté, et de nous faire partager leur vision actuelle sur l’unité des chrétiens.

Origine de la prière pour l’unité des chrétiens

La prière pour l’unité chrétienne n’est bien sûr pas une initiative du XXe siècle : les chrétiens n’ont jamais cessé de prier, de multiples manières, pour leur réconciliation. Mais c’est en 1908, aux États-Unis que cette prière a pris la forme particulière que nous lui connaissons aujourd’hui, celle d’une « octave » entre le 18 janvier (qui était la fête de la Chaire de Pierre à Rome) et le 25 janvier (fête de la conversion de saint Paul). Son « inventeur » est Paul Wattson, un prêtre épiscopalien.

Au milieu des années 1930, alors que la prière pour l’unité entre le 18 et le 25 janvier commençait à se répandre dans l’Église catholique, c’est l’abbé Paul Couturier qui, à Lyon, lui a donné un nouvel élan : tout en gardant les mêmes dates, le prêtre lyonnais fait le choix de parler de Semaine de prière (une semaine de huit jours !), un vocabulaire perçu comme moins catholicisant ; et surtout, il lui assigne un nouvel objectif : prier pour l’unité « telle que le Christ la veut, par les moyens qu’Il voudra ». Soutenus par le métropolite Euloge, des orthodoxes participèrent à la Semaine en 1935. L’abbé Couturier demandait à ses amis d’assurer des conférences sur un thème choisi pour la Semaine. Les sœurs de l’Adoration réparatrice témoignent de ces premières années lyonnaises. Il engagea divers monastères à rejoindre ce mouvement de la prière pour l’unité, prières convergentes émanant de plusieurs lieux à la même époque de l’année.

Le mouvement de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne a rapidement pris une dimension interconfessionnelle et internationale. […]

L’unité des chrétiens en Limousin

En Limousin, plusieurs communautés chrétiennes sont présentes en Creuse et en Haute-Vienne. Au sein du diocèse de Limoges, le Père Vincent Jomier, responsable du service diocésain de l’Œcuménisme, a pour mission de tisser des liens avec les chrétiens non catholiques. Il nous a fait partager son expérience depuis 2016. Nous avons également rencontré les représentants de l’Église réformée, de l’Église Adventiste et de l’Église baptiste de Limoges qui nous ont présenté leur communauté et partagé leur vision actuelle sur l’unité des chrétiens.

Retrouvez l’intégralité du dossier dans le numéro 823 de janvier 2020, pages 9, 10 et 11.

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR