Société Saint-Vincent-de-Paul • « Je voudrais enserrer le monde dans un réseau de charité » Frédéric Ozanam

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est née dans les années 1830. Frédéric Ozanam et des amis étudiants à la Sorbonne décident de se mettre au service des plus pauvres et pratiquent la visite à domicile à l’exemple d’une Fille de la Charité, Sœur Rosalie Rendu. Ils s’organisent en équipes qu’ils appellent conférences. Ce mode de fonctionnement perdure encore aujourd’hui, sous la protection de saint Vincent de Paul.

Les conférences

Aujourd’hui dans notre diocèse, il existe six conférences qui rassemblent quatre-vingts membres : cinq sur Limoges avec les conférences Jean-Paul II , Sainte-Claire, Saint-Pierre-du-Queyroix (conférence des Jeunes), Sainte-Marie et Saint-Michel-des-Lions, Saint-Éloi et une sur Bellac, la conférence Notre-Dame-de-Lorette. Nous avons la joie de voir se créer une nouvelle conférence sur le secteur d’Eymoutiers : la conférence Sainte-Anne. Chaque conférence est rattachée à une paroisse. Elle est autonome dans son fonctionnement du service rendu à nos frères les plus fragiles. Elle se réunit le plus souvent possible pour créer et faire vivre ce lien vincentien qui donne la force, la sagesse, l’humilité, la persévérance pour se mettre au service, qui s’articule autour de plusieurs domaines.

Nos actions

Les membres de la société, à l’image des fondateurs, font régulièrement des visites à domicile pour rompre la solitude. Mais le service au plus pauvre s’est malheureusement accru. De nos jours, malgré des aides publiques, la pauvreté gangrène notre société. La Société vient en soutien aux plus démunis en leur apportant une aide alimentaire, ou bien en répondant à des besoins de meubles, ou encore en participant à du soutien scolaire. Avec la crise des migrants nous avons créé des partenariats pour venir plus efficacement en aide à ces personnes, comme le Dispensaire ainsi que l’accueil des familles yezidies. Le plus beau, le plus riche, le plus fraternel reste et restera toujours à nos yeux ce lien qui se crée dans l’ombre mais à la lumière d’un cœur à cœur entre un bénévole et une personne aidée ou visitée. C’est pendant ce temps-là que nous vivons pleinement l’esprit vincentien. Nous tenons à remercier plus particulièrement les bénévoles qui œuvrent pour le réveillon de Noël, organisé par la conférence Saint-Éloi : souvent cette période de Noël est réservée à notre propre famille, pour autant certains bénévoles l’ouvrent à la famille humaine ; merci à eux !

Se mettre au service des plus petits

Si cela vous tente, venez nous rejoindre. Nous pensons parfois qu’avec la vie professionnelle, la vie familiale et l’éducation des jeunes enfants il n’est pas possible de concilier un engagement. La conférence Jeunes nous prouve qu’il est possible de trouver un équilibre et du temps pour être serviteur. Ils interviennent au restaurant solidaire, « La Bonne Assiette », sans oublier les coups de main qu’ils offrent aux autres conférences lors de la manipulation de meubles. Leur dynamisme les invite à expliquer lors des messes le bienfait des quêtes qu’ils organisent afin de pouvoir aider des familles pour se rendre en pèlerinage à Lourdes ou offrir des camps de vacances pour enfant. J’ai sans doute oublié une action mais je tiens personnellement en tant que responsable à remercier toutes les Vincentiennes, tous les Vincentiens qui donnent de leur temps pour suivre ce verset : « ce que vous avez fait à l’un de ces petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ». (Matthieu 25.40)

Participer à une conférence

Vous vous posez cette question, somme toute naturelle, en suis-je capable ? La réponse est OUI car il faut simplement, en toute humilité, avoir l’audace de mettre nos pas dans les pas du Bienheureux Frédéric Ozanam qui a eu la force de se lever et de faire lever ses frères et sœurs pour venir en aide à tous nos frères en humanité. Nous serons sept conférences, demain, si nous suivons ce chemin de la charité. Ô combien nous aurons la joie et le bonheur de voir se créer et vivre des conférences dans l’ensemble des paroisses de notre diocèse. Merci d’avoir pris le temps de cette lecture, venez nous rejoindre en toute humilité, « enserrons notre diocèse dans un réseau de charité » !

Vincent Damar

Prière vincentienne
«  Seigneur Jésus, tu as voulu te faire pauvre,
Donne-nous des yeux et un coeur pour les pauvres ;
Pour que nous puissions te reconnaître en eux ;
Dans leur soif, leur faim, leur solitude et leurs misères
Suscite dans notre Famille vincentienne l’unité, la simplicité et l’humilité
Et le feu de la charité qui enflamma saint Vincent de Paul.
Donne-nous la force de Ton Esprit pour être fidèles à pratiquer ses vertus
Pour que nous puissions Te contempler et Te servir dans les Pauvres
Et qu’un jour nous soyons unis à Toi, avec eux dans Ton Royaume ».

Contact :
Vincent Damar Président SSVP CD87
06 77 87 11 16
damard.vincent@orange.fr

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR