Regard sur l’Histoire • c’était le 8 juillet 1856… au Dorat !

Alors que la Fraternité des Serviteurs du Cœur de Jésus vient de s’installer dans l’ancien monastère des carmélites du Dorat, il est important de faire mémoire de ce qui a été vécu en ces lieux… de retracer brièvement l’histoire du Carmel Nazareth.

C’est le 8 juillet 1856 que les premières carmélites venues de Limoges arrivent au Dorat. Elles s’implantent dans une ville assez prospère qui peut s’enorgueillir de vivre à l’ombre d’une collégiale romane remarquable où le culte des Sts Israël et Théobald est très fort, en particulier au moment des Ostensions septennales. L’esprit religieux y est prégnant : paroisse dynamique, présence d’un petit séminaire, implantation toute récente d’une jeune congrégation : les sœurs de Marie-Joseph (1841)…

Ce Carmel est né de la volonté conjointe d’une carmélite, Mère Thérèse Madeleine du Calvaire et d’un prêtre extraordinaire, l’abbé Charles-Louis Gay. Ce dernier, musicien et auteur spirituel reconnu, deviendra en 1877, évêque in partibus d’Anthédon et auxiliaire du Cardinal Pie, évêque de Poitiers.

 Retrouvez l’intégralité de l’article dans le numéro 807 de juillet-août 2018, page 84.

%d bloggers like this:
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR