Le plastique, c’est critique • Le projet EPI de notre classe

Collège Saint-Jean 4e

Nous avons élaboré un projet EPI autour du plastique ; cela nous a permis de réfléchir à ce matériau, de sa création à son recyclage.

Des milliers d’années avant de disparaître…

La pollution est un grand débat, et pourtant elle est très présente dans notre quotidien. Nous avons déjà tous remarqué des bouteilles de plastique ou des emballages alimentaires dans la rue, dans les parcs… En 1950, le plastique est créé par l’homme et depuis sa production ne cesse de s’accroître. 300 millions de tonnes de plastique toxique sont fabriquées par an en Europe, dont 30 millions rejetées dans les océans. Nous avons constaté que, dans le classement des pays produisant le plus de déchets ménagers par an et par personne, les États-Unis sont en première position avec 730 kg de déchets et la France en deuxième position avec 350 kg ! Mais bien sûr ces activités ont des conséquences à long terme comme le réchauffement climatique ou la pollution du plastique sur l’environnement ; par exemple, une bouteille en plastique met entre cent et mille ans à se décomposer. Ces conséquences environnementales entraînent sur les humains et les animaux des maladies comme le cancer du poumon provoqué par la pollution de l’air, elle-même provoquée par la pollution plastique. Une étude a prouvé que 3 millions d’hommes et 1,5 millions d’animaux meurent par an à cause de la pollution plastique. En somme, cela entraîne une dégradation de l’écosystème parce que le plastique est toxique pour l’environnement. Cela entraîne aussi la création d’un 7e continent entièrement en plastique dans l’océan. Tout cela est très alarmant.

De petits gestes pour nous, un grand pas pour l’environnement

Actuellement, pour limiter le plastique, les citoyens engagés pratiquent le tri sélectif et favorisent l’usage de matériaux recyclables. Une multitude de gestes simples se mettent peu à peu en place pour réduire l’impact de ce matériau sur l’environnement comme l’utilisation d’objets réutilisables ou la transformation des produits plastiques par d’autres matériaux recyclables. Mais tous ces gestes ne suffisent plus !
À l’avenir, de nombreuses améliorations techniques pourraient s’ajouter à ces exemples de gestes écoresponsables. Des objets biodégradables comme des pots de yaourt se décomposant dans la nature pourraient être créés afin de remplacer ce matériau pollueur. Nous espérons aussi que les grandes surfaces arrêteront de commercialiser des produits emballés en plastique. Dans le monde, de nombreuses personnes ne jettent pas leurs déchets plastiques dans les poubelles. Aussi nous souhaitons que les enfants soient, dès leur plus jeune âge, éduqués et informés sur l’impact du plastique sur l’environnement et sur les gestes qui permettent de réduire cette pollution.

Qu’est-ce qu’un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) ?

Pour notre projet, nous allons durant plusieurs mois effectuer certaines actions concernant le plastique, qui impliqueront l’EPS, la physique-chimie et les arts plastiques. Une journée en kayak sera la première étape. Nous suivrons un itinéraire durant lequel nous ferons de nombreuses pauses qui nous permettront de collecter les différents déchets plastiques trouvés au bord de la Vienne comme des bouteilles, des emballages alimentaires… En physique-chimie, nous étudierons les plastiques collectés : comment ils sont formés, comment peut-on les remplacer de façon réfléchie… Notre créativité entrera en jeu : nous étudierons des artistes qui utilisent le plastique dans leurs œuvres, puis nous allons offrir une seconde vie à cette matière pour la transformer en chef-d’œuvre. Il ne faut pas oublier que notre planète est notre lieu de vie et que c’est notre devoir de la respecter.

%d blogueurs aiment cette page :
Journal Le Sillon

GRATUIT
VOIR